Lecollectif

Collectif en faveur de l’inscription de la Liberté d’Entreprendre dans la Constitution

Il y a 17 articles dans la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789 et 30 articles dans la Déclaration Universelle de 1948. On y parle de liberté d’expression, de liberté de circuler ou de se marier. Mais pas un mot sur la liberté d’entreprendre !

Pourtant, toutes les richesses qui doivent être créées pour assurer le droit au travail, à l’éducation, à la protection sociale… (Préambule à la Constitution de 1946 et 1958) n’ont aucune chance de voir le jour, sans l’audace d’entreprendre.

La Liberté d’Entreprendre ne doit pas seulement être protégée : elle doit être aussi promue !

C’est sur les richesses qu’elle engendre que reposent nombre d’ambitions légitimes auxquelles aspirent nos sociétés contemporaines. Notre Constitution, à laquelle est rattachée la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 qui a rayonné partout dans le monde, se doit d’incorporer aujourd’hui explicitement la Liberté d’Entreprendre au nombre de ses valeurs fondamentales.

Tel est l’objectif que s’est assigné le Collectif en faveur de l’inscription de la Liberté d’Entreprendre dans la Constitution.